Isolant naturel : pourquoi le choisir face au synthétique ?

Choisir un isolant naturel c’est choisir de réduire son impact environnemental tout en profitant de bonnes performances thermiques. On compte trois types d’isolants naturels, ils sont dénoués de matières irritantes et sont simples à installer.

Chaque matière présente des avantages qui lui sont propres. Découvrez les meilleures solutions pour isoler votre logement, apporter une isolation thermique idéale à votre bien, faites les choix les plus appropriés. Par l’extérieur ou par l’intérieur, avec blocs, panneaux isolants ou rouleaux, économisez de l’énergie grâce aux surfaces isolantes écologiques et profitez d’un confort thermique idéal.

Isolant naturel : trouver un excellent isolant thermique pour une bonne absorption de l’humidité

On compte trois types d’isolants naturels : la matière d’origine animale (laine de mouton, plumes de canard), la matière d’origine végétale (cellulose, chanvre, fibre de bois ou laine de bois, liège expansé, laine de coton), la matière minérale (perlite, argile). La pose de ce type d’isolants minéraux, animaux ou végétaux est sans risques pour la santé, ce bon isolant ne rejette aucune substance irritante. Les matériaux naturels ont l’avantage de ne pas être difficiles à manipuler.

Bien qu’il s’agisse matériaux isolants écologiques, il ne faut pas perdre de vue que l’impact environnemental est moindre mais n’est pas nul pour autant. La fabrication et le transport d’isolant thermique et acoustique requiert des ressources, une consommation énergétique à considérer. De la même façon, de potentiels produits synthétiques peuvent être employés pour les transformer.

Laines minérales, laines végétales ou animales, réduisez votre consommation d’énergie et respectez la planète

Pour posséder une bonne isolation, il ne faut pas oublier que chaque matériau isolant possède des caractéristiques qui lui sont propres. Sous forme semi-rigide ou rigide, aux épaisseurs variées et aux dimensions personnalisables, les isolants thermiques s’adaptent plus ou moins aux surfaces à couvrir.

  • Le chanvre est idéal pour les isolations acoustiques, il permet de réguler l’humidité et d’éviter la présence de moisissures. Sa résistance au feu est idéale pour se sentir en sécurité chez soi. La laine de chanvre n’est absolument pas inflammable et n’émet pas de fumées dangereuses.

  • La laine de mouton est intéressante contre les mites notamment, elle est lavée et traitée avant l’achat mais il est possible de l’acquérir sous forme brute chez l’éleveur. Dans le commerce, le rouleau de cette laine se trouve en plusieurs épaisseurs pour disposer d’un large choix lors des travaux d’isolation. Comme le chanvre, elle est peu inflammable, elle limite l’humidité et se montre facile à manipuler. La laine de mouton est parfaite pour l’isolation des murs irréguliers. Elle présente une perméabilité de 30% sans perdre sa capacité d’isolation écologique.

  • La ouate de cellulose se compose de papier recyclé et se trouve en vrac ou en panneaux rigides dans les magasins spécialisés. Elle permet d’éviter les déperditions de chaleur et apporte une résistance thermique dont les performances se rapprochent de celles de la laine de verre. Ces panneaux de fibres en font un isolant thermique et phonique facile à installer pour profiter d’une bonne isolation thermique.

  • La fibre de coco fait partie des matériaux écologiques que l’on trouve sous forme de rouleaux et qui offrent une performance thermique efficace. Ces matériaux d’isolation se trouvent aussi en panneaux semi-rigides ou en vrac. Leur composition en fibres végétales apportent une isolation phonique idéale. Le son est réduit de 25 à 35 décibels. Enfin, la perméabilité à la vapeur et à la condensation de cet isolant phonique est conséquente.

Aller en haut