Que veut dire bio ?

Les produits issus de l’agriculture biologique sont gages de confiance. Le mode de production certifié bio implique de nombreux critères à respecter, notamment l’absence de pesticides.

Les labels destinés aux produits biologiques sont difficiles à obtenir pour les agriculteurs, cependant ils témoignent d’une qualité et d’une éthique importante que de nombreux consommateurs affectionnent. Manger sain requiert de choisir judicieusement tous les produits que l’on souhaite consommer.

Que veut dire bio : manger bio, manger des produits sains reconnus par des organismes certificateurs

D’origine animale comme d’origine végétale, la production se doit de répondre à un cahier des charges précis imposé par un organisme certificateur. Les produits alimentaires bio sont différents des « produits naturels » qui sont normalement composés en majeure partie, d’ingrédients d’origine naturelle. Sans définition juridique mais avec un sens pour le consommateur, les produits naturels contiennent normalement 95% minimum de produits naturels transformés par des procédés simples (pressage, distillation, etc.). Les labels bio sont multiples et ne sont pas incompatibles les uns avec les autres, les cahiers des charges sont seulement composés de critères variés. Selon les exploitations et les produits agricoles employés, acheter des aliments bio certifiés permet d’éviter certains additifs et traitements par des produits phytosanitaires potentiellement cancérigènes.

Le label bio est lié à une charte qui peut tant concerner le bien-être animal et le respect du vivant, que les productions OGM ou traitées. Les produits-bio sont dénués de produits chimiques de synthèse, d’engrais chimiques et diffèrent de l’agriculture conventionnelle pour les fruits et légumes ainsi que pour les produits animaux. Le mode de production biologique peut s’appliquer aux cosmétiques comme aux secteurs de l’agro-alimentaire. L’étiquetage des produits transformés ou brut qui ont obtenus la labellisation d’aliment bio, le label ab, bio-équitable, commerce équitable, ecocert, sont facilement repérables sur le marché et présentent une plus-value.

Un mode de production écologique et biologique, une proximité nouvelle avec le producteur

Matières végétales comme animales peuvent recevoir ce label européen. Ces productions peuvent également témoigner d’une agriculture raisonnée, d’un mode de production respectueux de l’environnement. La traçabilité est simple et transparente, pour les produits laitiers, les productions de miel, de légumes bio, etc. L’alimentation biologique présente de nombreux avantages pour l’organisme et pour la planète. La préservation de la santé des sols est importante pour pouvoir continuer de produire, pour cela, les modes de production choisis par les éleveurs et les agriculteurs se doivent de devenir plus propres et sains. Pour l’environnement comme pour les animaux, un organisme de certification reconnaît le respect de ses critères et encouragent l’utilisation de matières organiques brutes pour les productions végétales notamment. Entre le label Nature et progrès, le label cosmebio, certains produits sont totalement interdits dans les productions.

L’agriculture biologique permet de recevoir de nombreuses vitamines et des nutriments riches puisque peut modifiés par l’Homme lors de la production des denrées alimentaires. Cosmétiques bio, nourriture bio, le cahier des charges bio possède une qualité environnementale importante. Les pratiques agricoles tendent vers un respect nouveau de la nature et du consommateur. Elles diffèrent de plus en plus des processus conventionnels des industries. Les circuits courts ont de plus en plus de succès, les acheteurs optent pour la confiance et la proximité avec les producteurs. Bien manger et savoir ce que l’on mange est très satisfaisant et rassurant, faites le choix de la qualité biologique.

Aller en haut